bricoles en attendant...

26 avril 2012

Et puis un soir...

... au détour de quelques blogs sur lesquels je passe, comme bien souvent incognito, revient l'envie de bloguer. Là, tout de suite.
Oh comme tout le monde, j'ai bien quelques photos (des tonnes en fait) de trucs cousus de longtemps sur lesquels discuter, mais pff, pour moi c'est du réchauffé. Reste donc la solution d'une bricole, là, immédiate.

Le cahier des charges est lourd. Un projet:
     -à sélectionner de suite (il est déjà 22 heures)
     -à coudre facilement (exit passepoil, biais et appliqués, à 22 heures, je suis déjà très fatiguée)
    -à pouvoir terminer dans la foulée (comprendre: un projet qui n'autorise pas de "j'irai à la mercerie acheter le bouton qui me manque et accessoirement treize mètres de biais"- hum)
    -à photographier facilement (parce que oui, ce soir, je me couche en ayant réveillé mon blog; je dois donc photographier de nuit)
    -à utiliser dans la vraie vie (parce qu'une robe cousue main dans un placard, c'est joli, mais c'est encore mieux dans la rue).

Cahier des charges très lourd, mais respecté grâce à thread and needle et ses trouvailles de la semaine (le message sur le blog a malgré tout mis trois semaines à être écrit mais c'est une autre histoire).

Voici donc le projet aux multiples contraintes:

 


060
Et alors c'est quoi ce truc ?!!
Un porte clés malin tiens!

Il porte les clés donc, mais aussi le kit mains libres de mon téléphone (ouaip parce que pendant tout ce temps, je me suis mise au smartphone, et aussi à hipstamatic). En voiture, c'est super pratique: beaucoup plus facile à attraper qu'au fond du sac, et donc accessoirement beaucoup plus sécurisant ! (chouette tuto d'Erin Erickson). Et suffisamment volumineux pour retrouver les clés au fond du sac rapidement.

Et voilà, ce blog est réveillé; bon, il a des étirements à faire avant de trouver son rythme, mais il se remet.

Bon week-end ! 

 

Posté par milicha à 21:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

09 décembre 2011

Guimauve inside

et même de la guimauve de compète ! Parce que la bricole du jour marque une étape de ma vie, et c'est sacrément guimauve, gniniotte et cuculapraloche ! C'est parti !

Parce que quatre à la maison c'est pas pareil que trois (!!!)

Parce que la vie secoue pas mal par ici
et que c'est pas vraiment facile,

Parce que les secousses me font découvrir un peu chaque jour
ce que c'est qu'être une maman pour toujours-toujours,
(guimauuuve j'ai dit !)

Parce que coléreuse,
j'aurais bien pu ne pas avoir la sienne,


c'est à mon tour d'offrir à ma maman
une couronne de l'avent:

couronne_1

Ma première couronne de l'avent, alors que j'en reçois une chaque année. Pas de quoi casser trois pattes à un canard, mais ma couronne me fait chaud au coeur. J'avais envie de la partager.
Polystyrène, drap en lin mité de mémé et babioles accumulées:

couronne

Et si la météo se mettait au diapason de mes photos, je serais bien d'accord:
neige d'abord, puis soleil et ciel bleu...
Quand est-ce qu'on va sortir les skis ?
(guimauve périmée depuis quelques lignes déjà, non ?) 

Posté par milicha à 15:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
28 novembre 2011

Un thé avec Steiner

Ce titre pourrait me faire croire que ce blog s'envole du côté de chez Swann ou un truc comme ça. Mais il n'en est rien. En fait, on vire plutôt du côté de la petite maniaquerie de bonne femme au salon brillant d' encaustique.

La bonne femme en l'occurence, c'est ma mère, la maniaquerie, sa table basse Steiner; pour l'encaustique en fait, faudra repasser.
Cette table, elle est très belle; il fait bon prendre le thé dessus, mais elle, elle n'aime pas le thé.

Alors je lui ai cousu de petits coussins à tasse et théière:

steiner
T
issus étoiles Linnamorata, imprimé mondial tissus
entoilage en vlieseline molletonnée pour une jolie tenue. 

J'adore ces petites coutures à vocation pratique mais qui finalement, rendent aussi la vie un peu plus jolie.
Et vous, vous cousez quoi pour rendre votre vie plus gaie ?

Posté par milicha à 10:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 octobre 2011

Réplique exacte

Attention, aujourd'hui par ici, c'est philosophie (et c'est pas gagné au vu de mes prouesses en terminale) ! Maline, j'écris mes réflexions en jaune comme ça, si on veut pas réfléchir, on va seulement lire les écrits gris !

Je me suis peut-être déjà interrogée par ici, sur la part de "copie" de toute création. Ou plutôt, où s' arrête l'inspiration et quand commence la copie ?
Mes ballades sur la blogosphère me ramènent souvent à cette question. Des bidouilles très "dans l' air du temps" peuvent fleurir un peu partout, posant le problème de la propriété intellectuelle et des contrefaçons énervantes.

Prenons par exemple un coussin pomme (je dis ça parce que je trouve très joli et que j'en ai vu hier de nouvelles interprétations sur un blog et dans la presse). Certains en revendiquent la propriété et crient au plagiat. D'autres font sans se poser trop de question, peut-être parce qu'ils ont eu la même idée spontanément, mais plus tard; peut-être parce que le motif fait appel à une esthétique caractéristique en vogue (motifs des années soixante-dix, pomme d' apple, tendances écolo et dessins naïfs...) et que la réalisation tombe sous le sens; peut-être aussi parce que l'inconscient à enregistré cette image et qu'il nous la ressert, ni vu ni connu sous la forme "je viens d' avoir une idée terrible"; peut-être par souci d'harmonie avec un coussin exactement coordonné au canapé; peut-être enfin par souci d' économie: j'aime mais je peux le faire moi-même.

Bref, si je réalise un coussin pomme, vous pensez que je suis énervante ou talentueuse ?

Enervante de manquer d'imagination et de ne pas demander d' autorisation de reproduction?
Énervante parce que je copie pour ne pas payer un truc que je peux me faire? 

Ou talentueuse de mixer les tendances du moment qui m'amènent à une équation éventuellement déjà résolue par d'autres, à savoir un coussin naïf très mimi avec une pomme appliquée en cuir argenté alors que d'autres en font avec une pomme en liberty,en pochoir ?... (il y a quelqu'un qui lit, là ?... et qui suit, aussi ?).

Ce qui est dommage dans cette histoire, c'est qu'on peut souffrir de se sentir plagié alors qu'il n'y avait peut-être aucune intention malsaine du supposé "plagieur".

En tout cas, avant de passer à l' acte, je m'interroge souvent sur ce qui a motivé ce que j'ai envie de réaliser. Et parfois, la crainte de copier bêtement et donc de blesser quelqu'un, m' arrête dans mon élan. Alors où s'arrête la création et où commence la copie? Ben je n'en sais rien. Il y a peut-être une part de copie dans toute création...

Heureusement, certains offrent des solutions pour éviter de me torturer l'esprit: le tuto. Là, le droit de copier est tacite et ma foi, bricoler dans ces conditions est très confortable. Et aujourd'hui, sans ambiguïté,la nouvelle maman débordée et pas organisée pour un sou que je suis, se réjouit d'avoir le droit de coudre un truc dont elle sait par définition, que le résultat sera bon.

Alors merci Hélène pour ce tuto de coussin très chouette (mouarf).

chouette
coussin boîte à musique chouette,
d'aprés les conseils et le tuto de mon joli môme mais pas que
dont je me suis en fait, énormément affranchie puisque,
audacieuse,
j' ai rajouté des pattes
qu'on voit à peine sur la photo
et que si ça se trouve,
nos chouettes n'hululent pas la même mélodie !

Alors, vous pensez quoi de la copie et de la création ? (en général, parce qu'en particulier, on est bien d' accord que ma chouette est mille fois plus belle que celle d' Hélène, hein ? et maintenant euh, philosophons sur les mer-euses de la blogosphère!).
Et des chouettes ? (D'ailleurs, il y a pas une tendance qui pointe son nez là ? parce que j'en mettrais partout moi des hiboux et des chouettes. A moins que ça ne vienne de mes veillées nocturnes avec bébé...bouhouhou!!!!).

Posté par milicha à 21:44 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 octobre 2011

Hum... Pey

Voilà un petit moment que c'est désert par ici. Pourtant, j'aurais pas mal de trucs à partager...

Alors rattrapage de retard illico avec du bébé (et non, je ne suis pas une maman éléphant, j'ai accouché dans les temps, il y a euh, 3 mois et demi ?) et de la couture (parce que, hein, c'est pas parce qu'on a un bébé neuf qu'on arrête séance tenante tout ce qui nous tenait à coeur, hein ? Je pense lecture, couture, copines, footing).

Voilà:

pey
B
ébé et prénom en lettres cousues
fabrication maison 
couture beaucoup plus approximative que bébé


Lettres du prénom en tissu rembourré (ouf, on ne l'a pas baptisé Anatole ou Bartholomé: il m' a fallu 3 mois pour coudre ces trois lettres à prononcer peill, comme Peyo chez les basques, mais sans le "o" par chez moi)
Bébé avec nuits en option, mais on tient le bon bout (OK, ça fait plus de deux mois qu'on se dit que c'est pour ce soir,mais c'est sûr, on n'a jamais été aussi proches de la nuit où, ouaiiis, il dormira sans interruption jusqu'au petit matin, hein ?).

Voilà, un billet un peu l' arrache avec des photos elles aussi à l' arrache, mais l'essentiel était de remettre le pied à l' étrier, non ?

A bientôt, c'est sûr !
et vous serez là, hein ?
En ce qui me concerne,
je vais repasser par chez vous.

Posté par milicha à 16:40 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


16 juin 2011

Commencer le trousseau...

Huit mois et demi au compteur, c'est un peu tôt non, pour commencer le trousseau de bébé ?!! Oui, mais je suis une impatiente, alors je m' y mets quand même!!!!
Et je commence doucement (ben oui, j'ai encore beaucoup de temps) avec une brassière à coordonner avec du H&M:

brassiere_2
Brassière croisée des intemporels
tissus petit pan.

On pourrait penser que j'ai opté pour la facilité en utilisant un biais du commerce. Mais il n'en est rien, c'est une question de style,pour coordonner avec le legging et le body (et là, pour une fois, j'aurais du zoomer sur les finitions impeccables). Fluuute, je n' ai pas photographié le body tout mimi avec ses carpes blanches sur fond bleu ciel ! Remarque, on ne verra justement pas le body sous le cache-coeur, ça fera juste rire les yeux quand on changera la couche. Alors voilà ce que ça donnera:

brassiere_1


Un peu loin des tenues raffinées de Citronille (et encore, je ne montre pas l' ensemble panda rayé noir et vert, toujours du suédois), mais espèrons qu'il (il= celui qui peut pointer le bout de son nez quand il veut, je deviens impatiente) ne hurlera pas quand il regardera son album de naissance dans quelques années... Peut-être qu'avec des photos en noir et blanc il restera zen....

 

Posté par milicha à 14:34 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
08 juin 2011

La lumière y est jolie

... et c'est déjà pas mal ! Pour ce qui est des murs, du sol, des fils électriques, c'est encore le chantier, mais ça avance.
Bien entendu, c'est de la chambre du bébé dont je parle: 37 semaines au compteur, et pas de petit nid prêt à accueillir le loustic.
Oh, pas d' affolement non plus: les premières nuits se feront dans notre chambre/lit (m'enfin, loulou, si tu pouvais éviter TOUTE la nuit dans notre lit, franchement, j' aimerais autant).
Quoiqu'il en soit, s'il n' a pas exactement SON lit, il a SA turbulette, "espécialement" cousue pour lui:

DSC_4654
turbulette dans son chez soi;
vrai que je n' ai pas menti
et que cette chambre
n'est pas vraiment terminée?
Tissus Toto et Kaetsu.

Je trouve cette turbulette plutôt chouette, avec sa taie d'oreiller dépareillée mais coordonnée quand même (il faut me croire sur parole, j'ai oublié de la photographier).

Et sinon, je couds, je couds. Je fais même quelques photos, alors peut-être qu'il y aura sous peu d' autres billets par ici... A bientôt !

Posté par milicha à 23:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 mai 2011

En grève...

... le blog ?!!!
On pourrait le croire, mais ce n' est pas du blog mourrant qu'il s' agit aujourd'hui.
Alors, ma pomme ?!! Oui mais non. Gros ventre et congé maternité obligent, je n' entre pas dans les statistiques; et gros ventre oblige, je ne suis pas non plus en train de défiler dans la capitale avec mes collègues.


Mais le coeur y est

pour les honoraires qui obligent de plus en plus mes collègues libérales à cumuler activité libérale et salariée

pour ces petites maternités (dont la mienne) qu'on veut fermer à toutes forces et pour ces bébés qu'on ne peut pas toujours accueillir en douceur

pour les 17 euros que coûteront à la sécu les précieux conseils sur votre contraception choisie avec soin contre les 28 euros chez le gynéco pour le même boulot (quoi, il ne vous a pas expliqué comment être enceinte deux mois aprés avoir accouché, grâce à micr*val ?!! Ben vous aviez qu'à lire Martin Winckler) (oups, désolée, je deviens sarcastique: c'est mal de généraliser, et des gynécos très bien, j' en rencontre quand même pas mal; on va dire que c'est la faute aux hormones et pas à la détresse des patientes croisées juste avant mon départ...).

pour les nombreux postes qu'on supprime dans les maternités depuis le passage à la tarification à l' acte (je parle encore d'honoraires là, non ? oui, mais la qualité de notre travail dépend aussi de notre disponibilité).

Je vais m' arrêter là; il y a tant de choses à dire... Alors pour les curieuses qui passent ici (je ne passe plus trop chez personne, alors qui va passer chez moi ?!!) et qui aimeraient en savoir un peu plus, vous trouverez de quoi satisfaire votre curiosité.

Et pour les autres, y a-t-il des personnes ayant envie de voir un range-fourchettes, des housses de vêtements, des nappes, des pantalons de clown du coussin d' allaitement et des capes de zorro cousues maison ? Si oui, je reviens vous montrer les tonnes de coutures faites ces jours-ci. Mais bon, une nappe à pois, pff...

Posté par milicha à 12:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 avril 2011

Layette

Bébés nés il y a trois mois. Cadeaux terminés depuis... 3 mois !!! Offerts la semaine dernière. Comme quoi, on a beau faire des efforts, on ne se refait pas et je ne sais pas faire les choses convenablement.
Trois bébés d' un coup, ça mérite un ouvrage fastoche. Allez, zou, trois guirlandes ! Et on se lâche sur le côté girly parce qu'il s' agit de trois bébés filles et que les gars de ma maison ne comprennent pas que si, si, le liberty ça fait très viril et que Zorro lui-même dort dans une couette à fleurs fleurs.

layette_1

Alors on ne voit pas très bien, mais la première et la dernière guirlande sont taillées dans une collection de tissus Alice au pays des merveilles par mini labo pour motif personnel. C'est tout mimi. Quant à la guirlande du milieu, elle est faite avec les moyens du bord, ou plutôt, les tissus du placard. J' ai eu du mal à la laisser partir celle-ci. Quoi, on ne voit rien ? D'un peu plus près ?

layette_2

Et à partir de maintenant, c'est couture pour mon loulou n°2 !
Parce que là aussi, je risque bien d' être en retard.
A bientôt ?

Posté par milicha à 22:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 mars 2011

Pour mon joli môme

...mais aussi pour me faire plaisir. Vues un peu partout sur la toile, j' avais envie moi aussi de lui coudre une guitare. Pas bien difficile à concrétiser, mais jamais ne venait l' envie de faire un patron.
Et puis je suis tombée sur le joli blog d' Hélène et son tuto qui m' ont mis la main à l' ouvrage.

guitare
Bon, quatre cordes,
il me semble qu'il s' agit donc d' une guitare basse;
modèle silencieux à la conception,
mais s' avère très sonore à l' usage.

J' ai suivi les conseils d' Hélène. J'ai hésité à rigidifier le manche avec un morceau de bois. Je regrette de ne pas l'avoir fait, car en dépit d'un bourrage très dense, le corps et le manche risquent de se séparer avec le temps. Et si prochaine guitare il y a, je prendrai garde à utiliser pour donner l'épaisseur, un tissu assez souple. Mon espèce de zèbre rouge en tissu d' ameublement (sur la tranche) ne se laisse pas trop manoeuvrer dans les virages.

En tout cas, c' était biiien de coudre sans se prendre la tête ! Merci Hélène pour ce tuto !

Un billet par mois... quelle allure folle ! Pourtant, je couds, je couds... On va dire que c'est la faute de la météo pas terrible qui m'empêche de faire des photos correctes de mes trop belles bricoles aux finitions impeccables.

Posté par milicha à 17:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Fin »