23 septembre 2008

Perrine en passejada

Hé hé, je suis tatie d' une petite Perrine. Bon, ce n' est pas tout neuf puisqu'elle a déja deux mois et demi. Si j' ai traîné à passer à l' action pour cette poupette, c' est parce que la pose de biais et moi, c' est une histoire qui se termine souvent grâce à de nombreux coups de découds-vite... Mais voici aujourd' hui le "Perrine en passejada" (se prononce en gascon "perrine ain passeyade" et se dit en français "perrine en promenade"). Il s' agit donc d' un baby-nomade, mais pas n' importe... [Lire la suite]
Posté par milicha à 22:18 - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 septembre 2008

Désert

Ben oui, ce blog est un peu désert ces derniers temps. Pourtant, ma machine à coudre tourne pas mal, au point de faire la tête et de me réclamer une visite à la clinique de la machine à coudre. Mais je me remets devant le PC, et aujourd'hui, petit billet histoire de pas avoir de courbatures.Voici donc une bricole d' un soir devant la télé, suivant le principe "j' ai la flemme de me lever du canapé je n' utilise que ce que j'ai à portée de main". Inspirés très largement de boutons d' un Idées magazine, voici deux badges bien... [Lire la suite]
Posté par milicha à 09:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 septembre 2008

Habemus papam...

...et habemus les boules ! Désolée, mais un grand besoin de raler un bon coup (pour pas dire g.....) se fait sentir. J' habite pas trés loin de celle qu'on appelle aussi la cité mariale (vous situez ? mariale, marie....) et il se trouve que je travaille dans cette cité. Peu enjouée à l' annonce d' une visite pontificale (vous voyez toujours pas de quelle ville je parle), j' avais rapidement calculé que ouf, mon planning ne m' obligerait pas à mettre mes pieds dans ce merdier !Hélas, c' était sans compter les joies de l' hôpital et les... [Lire la suite]
Posté par milicha à 17:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 septembre 2008

les financiers de la mort qui tue

Aujourd' hui, c' est cuisine. Le pistoulet de la maison devient gourmand et apprécie particulièrement les financiers de sa maman (qui pour le coup, est obligée de se mettre au fourneau mais ne peut pas le laisser avaler à lui seul les douze petits gâteaux de la fournée, ben non, c' est pas diététiquement correct !).Alors voilà, cette recette s' appelle "les financiers de la mort qui tue" parce que:      -ils sont super faciles à faire     -ils sont super rapides à préparer et à cuire ... [Lire la suite]
Posté par milicha à 10:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]